JAMES, CANADA, 2010

J'ai acheté ma première R16 (d'occasion) en 1969 après un article très positif dans la revue anglaise "Motor sport". J'ai apprécié ses caractéristiques techniques, comme la suspension et le moteur, sa polyvalence avec le hayon arrière. J'ai dû en dire du bien parce que deux amis en ont acheté une ! Même si j'ai grandi en Grande-Bretagne, je n'étais pas intéressé par les voitures anglaises et je n'aurais même pas regardé une voiture américaine !
En 1980, je recherchais une voiture pour remplacer ma Lancia de l'époque. Je suis tombé sur une 16 TS de 1970 et je n'ai pas pu résister ! Une année ou deux ans plus tard, elle a explosé un joint de culasse et comme j'étais en train de restaurer une R5 à l'époque, elle a du attendre. Quand je m'y suis mis, j'ai constaté qu'elle était bien attaquée par la rouille. Finalement, je suis entré dans une grande révision ! En 1986, elle était de retour sur les routes et utilisée tous les jours jusqu'en 1996, quand j'ai déménagé pour aller travailler en Afrique pour plusieurs années. Elle est restée à l'abri jusqu'en 2005 quand j'ai décidé de la restaurer parfaitement, niveau collection, ici en Colombie britannique; ce que j'ai réussi à accomplir sans trop de difficulté. Et donc, 30 ans après, je possède toujours cette TS de 40 ans.
Même si les Renault étaient assemblées au Canada pendant une période limitée et étaient plus répandues au Québec (où leur problème de rouille était plus délicat par rapport au climat de la côte est), elle était vraiment une voiture pour ceux qui voulaient quelque chose de différent et originaire d'Europe. La R5 a réussi à pénétrer un marché plus important mais l'Alliance, produite dans le cadre d'un accord entre Renault et American Motors était un échec commercial qui a scellé la fin de Renault au Canada. Mais, je ne crois que ceci ait un rapport avec le Général de Gaulle (voir témoignage de Karl USA, ndt) !
Une chose est certaine, les personnes qui essaient une fois la 16 vous diront combien elle est confortable !
James
Vancouver, Canada                  
Share |