DENNIS, AUSTRALIE, 2002

Ma seule expérience de jeunesse avec une Renault dans les années 60 était avec une Dauphine? Imaginez, je vivais aux USA et mon père était vendeur de Buick à l’époque et nous regardions cette voiture comme une plaisanterie.

 

Quelques années après, alors que j’étais militaire dans l’US Air Force au Royaume Uni, j’ai acheté une 4CV dans un endroit glauque...

 

...

 

Ma voiture actuelle est une R16 TS de 1975. Elle était garée sur un parking, au bord d’une route, devant laquelle je passais tout les matins pour aller au travail (ici en Australie), avec un grand panneau “FOR SALE”. J’ai patiemment regardé et attendu que le prix baisse, depuis un optimiste 1 500 $ AUS jusqu’à 500 $ AUS; prix auquel je l’ai achetée. Je ne savais pas trop dans quoi je me lançais... Je la voyais comme une petite 4 cylndres qui pourrait devenir la première voiture de ma fille ainée, qui était à l’époque sur le point de passer son permis de conduire. Après avoir recherché des infos sur la marque sur internet, l’avoir mise propre et l’avoir préparée pour obtenir le droit de rouler avec, ma fille a émis un son court qui me faisait comprendre qu’elle n’était pas très intéressée par la voiture. Et j’ai sauté sur l’occasion pour en faire le projet “voiture” de papa.

 

C’était il y a 20 000 kms de ça et je la conduis à chaque fois que je ne suis pas sur ma Harley, c’est à dire une ou deux fois pas semaine. Je l’utilise toujours quand il pleut le matin ou que j’ai quelque chose à apporter au travail, ou encore si je dois déposer mes enfants quelque part.

 

Actuellement, elle fait shzshzshzshzshz quand la pédale d’embrayage est poussée, clunka-clunka-clunka-clunka quand j’accélère vers la droite et rumble-rumble-rumble-rumble du côté des suspensions arrières quand je roule sur des bosses. J’ai une fuite d’essence si je remplis le réservoir jusqu’au bout. Le frein à main ne peut être utilisé parce que la cable est “éraillé” alors j’ai toujours une brique prête à être utilisé dans le coffre. Toutes les deux semaines, je dois sortir mon tournevis et réinstaller l’aération quand elle se déglingue. La peinture part à plusieurs endroits, il y a plusieurs points de rouille dont je m’occupe actuellement. Et enfin, comme un chien, elle laisse sa trace (fuite d’huile) partout où je la stationne.

 

Donc, il n’y a rien de logique dans le fait que je la garde dans cet état; j’aime cette voiture.

 

Dennis, Brisbane, Australia.

 

Share |